Gestion eau de pluie

L’objectif est de gérer des volumes d’eau grâce à des ouvrages de stockage ou d’infiltration.

Eaux pluviales

Pourquoi gérer ses eaux pluviales ?

Les eaux de pluie ne s’infiltrent pas toujours dans le sol. Cela mène à plusieurs conséquences :

  • Augmenter les débits dans les réseaux
  • Renforcer les risques d’inondations lors de fortes pluies
  • Endommager les cours d’eau naturels

Afin de contrer ces menaces, il est impératif de gérer les eaux pluviales sur nos terrains.

Comment gérer ses eaux de pluie ?

Plusieurs solutions sont possibles afin de gérer ses eaux pluviales :

  • Limiter les surfaces imperméables : c’est-à-dire les espaces qui ne laissent pas passer l’eau, qui ne l’absorbent pas.
  • Installer un dispositif pour stocker et infiltrer les eaux pluviales.

Nous allons voir comment gérer vos eaux de pluie. Que cela soit dans votre projet d’habitation individuelle, de construction, d’extension ou bien d’aménagement.

(Source : Nantes Métropole)

Étape 1 : connaître la réglementation

La gestion des eaux de pluie est obligatoire si la surface de votre projet a une emprise au sol ou une surface imperméabilisée d’au moins 40m2.

Deux situations se présentent à vous : 

Votre projet est inclus dans un lotissement.

Vous faites partie d’un lotissement qui intègre déjà une gestion généralisée des eaux pluviales. Par conséquent, vous devez respecter les prescriptions de l’aménageur. Si aucune prescription n’est donnée, reportez-vous à la deuxième situation.

Votre projet n’est pas inclus dans un lotissement ou un aménagement d’ensemble.

Vous ne faites pas partie d’un lotissement et aucun aménagement d’ensemble n’existe. Par conséquent, vous devez gérer les eaux pluviales sur votre propriété en respectant les règles du zonage pluvial de Nantes Métropole. Nous les décrivons dans les étapes suivantes.

Un projet de gestion des eaux de pluie peut paraître complexe. C’est pour cela que nous vous conseillons de faire appel à un professionnel. La solution de gestion des eaux pluviales doit être étudiée le plus tôt possible. L’idéal est dès le démarrage de la conception, pour être parfaitement intégrée à l’aménagement.

Étape 2 : calculer les surfaces imperméabilisées

Qu'est-ce qu'une surface imperméabilisée ?

Les surfaces imperméabilisées sont des espaces non perméables. Elles empêchent l’eau de s’infiltrer naturellement dans le sol. C’est le cas des toitures, des terrasses, des accès, des parkings…

Comment limiter les surfaces imperméables ?

Afin de limiter les surfaces imperméabilisées, vous pouvez opter pour

  • Des surfaces perméables comme un revêtement sablé, pavé ou avec des dalles.
  • Des surfaces régulées (par exemple : un toit stockant).

Limiter les surfaces non perméables réduit le volume d’eau à stocker, et donc la gestion des eaux pluviales.

Comment calculer ma surface imperméable ?

Pour comprendre comment calculer votre surface totale imperméable, le mieux est de prendre un cas concret.

Ce projet comprend une maison avec :

  • Une toiture en ardoise de 80 m2
  • Une toiture végétalisée de 32 m2
  • Une terrasse carrelée de 47 m2
  • Une voie d’accès en enrobé de 30 m2
  • Un jardin de 211 m2

Ainsi, nous calculons :

  • Les surfaces imperméabilisées (Sa)
    • Toiture = 80 m2
    • Terrasse = 47 m2
    • Accès, parking = 30 m2
    • Total = 157 m2

Nous ne tenons pas compte :

  • Des surfaces régulées de toiture (Sb) végétalisée. Elles stockent les eaux pluviales tombées sur le toit avec une hauteur d’eau libre de 5 cm : 32 m2
  • Des surfaces perméables de pleine terre (Sc). Le jardin draine naturellement les eaux de pluie : 211 m2

Étape 3 : déterminer le volume d’eau à stocker

Le volume d’eau pluviale à stocker temporairement sur le terrain est de : 16 litres par m2 imperméabilisé.
Cela correspond à 1,6 m3 pour 100 m2 imperméabilisés.
Comment convertir en m3 un volume en litre ?

1 000 L = 1 m3

Comment déterminer mon volume d’eau à stocker ?
Si nous reprenons notre exemple avec 157 m2 de surfaces imperméabilisées.

  1. Nous calculons le volume à stocker sur le terrain
  2. Surfaces imperméabilisées (m2) x 16 (L)
    157 (m2) x 16 (L) = 2 512 L

    1. Nous convertissons en m3
    2. 1 000 L = 1 m3
      2 512 L = 2,512 m3

      Le volume à stocker est donc de 2,51 m3.

Étape 4 : Choisir la technique de gestion des eaux pluviales

Pour l’évacuation des eaux stockées, il faut donner la priorité à l’infiltration naturelle dans le sol.

L’excès d’eau n’ayant pas pu être infiltré peut être évacué par un tuyau avec un débit régulé vers un exutoire (au fossé, vallon, caniveau, réseau public).

Pour éviter les inondations en cas de saturation des ouvrages lors d’épisodes pluvieux intenses, un dispositif pour accompagner le débordement doit également être prévu.

Puis-je me raccorder au réseau public ?

Nous ne vous recommandons pas de vous raccorder au réseau public n’est pas recommandé. Nous vous conseillons plutôt d’opter pour une solution par infiltration. Ainsi, vous faites l’économie d’un branchement et d’une demande de raccordement auprès de l’opérateur assainissement.

Quelle technique de gestion des eaux pluviales ?

Plusieurs solutions sont possibles pour gérer les eaux de pluie. En voici quelques exemples pour stocker et infiltrer 1,6 m3 correspondant à une surface imperméabilisée de 100 m2.

TRANCHÉE FILTRANTE

Qu'est-ce qu'une TRANCHÉE FILTRANTE ?
La tranchée filtrante est utilisée pour améliorer le drainage de surface ou intercepter l’eau qui peut s’écouler horizontalement.

Bassin d’orage Frankische

Qu'est-ce que le bassin d'orage frankische ?

Le bassin d’orage Frankische est un système de drainage pour la gestion des eaux pluviales. Cette installation étanche est un réservoir d’eau de pluie qui permet l’exploitation, la rétention et le stockage des eaux pluviales.

Quelles sont les étapes d'installation d'un bassin d'orage frankische ?
L’installation d’un bassin d’orage comprend plusieurs étapes assez simples à mettre en œuvre, mais demandant des ressources importantes.

  1. Réception des éléments sur le chantier
  2. Installation du géotextile dans la fosse préalablement creusée
  3. Assemblage des blocs
  4. Installation de la face de connexion canalisation
  5. Installation des faces latérales
  6. Recouvrement par le géotextile
  7. Remblaiement et terrassement

RÉCUPÉRATION D’EAU DE PLUIE

Qu'est-ce qu'un récupérateur d'eau de pluie ?

Un récupérateur d’eaux pluviales sert à stocker l’eau de pluie une utilisation future. Ainsi vous pouvez vous en servir pour arroser votre jardin, votre potager ou vos fleurs, pour laver votre voiture.

pourquoi choisir CSTP pour vos chantiers de btp et travaux publics ?

depuis 1985

Implantés depuis 1985 sur la région nantaise, à La Boutinardière à Saint Philbert de Grand Lieu. Les Ets Rousseau, CSTP, vous proposent leurs services pour tous vos projets de terrassement VRD, assainissement, aménagement d’extérieur et paysage, démolitiongestion d'eau de pluie, transport. 

garantie décennale

Tous nos travaux sont garantis par la garantie décennale. La société CSTP est titulaire d’un contrat d’assurance professionnelle SMABTP n° 1247000/001 292585 avec RC décennale.

certifie qualibat

"Les qualifications professionnelles QUALIBAT constituent la reconnaissance des compétences de l'entreprise, de sa capacité à réaliser des travaux dans une activité donnée, à un niveau de technicité défini."  Notre numéro QUALIBAT est le suivant: 39409621800018.

Découvrez nos autres Services

NOUVEAU

Recyclage

Pour le recyclage de ses déchets, CSTP se dote de broyeurs de roches et de végétaux (Impaktor 250 et Crible Colt 1000).

assainissement

L'assainissement est l'ensemble des techniques d'évacuation et d'épuration des eaux usées.

aménagement et paysage

L'aménagement extérieur tient compte des aspects du terrain : ergonomie, accès, lieu de passage...

Terrassement et VRD

Le terrassement est une opération permettant de préparer un terrain : tranchées, enlèvement...

démolition

CSTP réalise vos travaux de démolition à Nantes et ses alentours.

Gestion eau de pluie

L'objectif est de gérer des volumes d'eau grâce à des ouvrages de stockage ou d’infiltration.

Transport

Nous livrons des matériaux sur les chantiers : sable, gravier, hérissons, remblai TU. Nous nous chargeons également du transport de gravats et débris lors de travaux ou destructions.

4 + 6 =

Adresse

10 La Boutinardière
44310 Saint-Philbert-de-Grand-Lieu

Horaires d'ouverture

Lundi - Vendredi

8h - 12h / 14h - 18h

Téléphone

02 40 78 71 56